Frasnay-Reugny

Sainte patronne : Notre-Dame de l'Assomption, fêtée le 15 août

Attention : si vous conduisez entre Rouy et Anlezy, restez concentrés !
On a vite fait de se laisser distraire et happer par le tableau bucolique que dessine ce clocher isolé au creux du vallon, à deux pas de la ruine du château de Viémont.
Il est surprenant de trouver une église installée à l'écart du village. 

Eglise Frasnay-Reugny
Intérieur église Fransay-Reugny

L'église de Frasnay-Reugny est un petit édifice à l'histoire singulière. Le monument actuel est érigé en lieu et place de l'ancien édifice du XVIe siècle qui menaçait ruine.

 

En  pleine guerre de 1870, les trente-deux paroisses avoisinantes avaient fait le vœu de reconstruire l'église si Notre-Dame, invoquée comme la protectrice spéciale du Nivernais, écartait d'elles l'invasion prussienne.

Le vœu exaucé, une église de style néo-gothique voit le jour au cours de l'année 1880.
Elle est officiellement consacrée à Notre-Dame de l’Assomption.

 

Petite église mais haut lieu de pèlerinage nivernais qui fait de Frasnay-Reugny un sanctuaire  autour  d'une statue en pierre de Notre-Dame de Pitié.
Cette œuvre, datant du XVe siècle, a été mise en couleur en 1659 par Bermont. 

Statue Notre-Dame de Frasnay-Reugny
Resized_20210316_074154001

Comme pour toutes les Pietà, la place centrale est donnée à Marie. Son fils, détaché de la croix, étendu sur ses genoux, semble beaucoup plus petit qu'elle. Il faut regarder le visage de cette mère en larmes et se laisser toucher par son expression de profonde tristesse.

 

Cette Vierge est l'objet d'un pèlerinage depuis le XVIe siècle et on l'honore chaque année le 8 septembre, fête de la nativité de la Vierge Marie.

           

Chant à la Vierge de Frasnay

 

            Nous venons encor, Vierge de Frasnay

            Célébrer ton nom, cher aux Nivernais :

            Toi que nous aimons, toi qui nous connais,

            Garde-nous, Vierge de Frasnay.

 

            Ton beau sanctuaire 

            Est un lieu béni

            Où descend sur terre

            L’amour infini.

 

Le clocher se dresse 

Au flanc du vallon :

Appel de tendresse, 

Gage de pardon [...]

 

Chant à retrouver dans le guide-notice à l’usage des pèlerins par l’abbé François Barthélemy Autissier, curé de Rouy et Frasnay-Reugny de 1924 à 1931.

 

En 2015 les enduits muraux de l'église ont été restaurés et repeints. Dans la chapelle de la Vierge, une copie du célèbre tableau de Murillo représentant l'Assomption de la Vierge a été restaurée par Marion Boyer, spécialiste agréée par  les musées de France.

5b

La statue de la Pietà, dans sa châsse, est entourée de nombreux ex-voto qui sont de fervents témoignages de reconnaissance à la Vierge, liés notamment à la guerre de 14-18.

5a

Enfin dans cette chapelle, nous pouvons voir un triptyque étonnant, en chêne sculpté, réalisé il y a quelques années par Jean-Michel Zonzon en reconnaissance à Notre-Dame de Frasnay. Y figurent plusieurs symboles : l'origine de l'homme, les signes du zodiaque, saint Christophe, une vigne, les animaux de la création, l'église de Frasnay et, bien sûr, la statue de Notre-Dame de Pitié.

6

En 2018, le conseil municipal décida la restauration de tous les vitraux, sauf trois remarquables et en bon état d'entretien puisque déjà rénovés en 1995.

 

Grâce au partenariat de la Fondation du Patrimoine, de la Communauté de Communes Amognes – Cœur du Nivernais, du Conseil Départemental et d'une souscription auprès des habitants et fidèles de l'église, l'opération de rénovation de ces vitraux, entreprise par Charlotte Lassalle, vitrailliste, s'est terminée en 2020.

7

Les calvaires

Quatre des cinq calvaires situés à la croisée de certains chemins communaux ont été restaurés.

 

 

 

 

 

La croix du bourg

Elle domine la vallée où l’on aperçoit l’église et les ruines du château de Viémont.

8
9

 

 

 

 

 

La croix de Marmain

Elle s’élève à proximité du puits et du lavoir du même nom.

 

 

 

La croix de Reugny

Elle est située à l’intersection du chemin de Reugny et de la route qui mène à Fleury. Située sur un point haut, elle offre une jolie vue sur le paysage bocager et boisé de l’endroit.

 

10
11

 

 

 

La croix de Viémont

Elle se dresse au pied du lavoir, à l’intersection du chemin de terre qui menait à l’église et de la route qui mène au village.

 

 

 

 

 

 

La croix de la Perrière

Elle n'est pas encore restaurée. Elle se situe à la croisée de la route de Cisely et de celle qui remonte vers le bourg de Frasnay.

20210427_170709a